Migration des gnous
Migration des gnous en Tanzanie
Un spectacle de la nature incroyable

La Grande Migration se produit toute l'année et est considérée comme la plus grande migration de quadrupèdes de toute la planète.

La masse de gnous, zèbres et antilopes s'étend sur des centaines de kilomètres, avec plus de deux millions d'herbivores, et totalise un trajet aller-retour de 800 km.

Tant de créatures attirent une multitude de prédateurs affamés, désireux de faire un repas facile avec les jeunes, faibles, malades ou fatigués.

Le spectacle que cela crée est si unique, brut et merveilleux que des milliers de voyageurs se rassemblent chaque année pour assister aux dures réalités de la nature.

Où commence la Grande Migration ?

Comme cette migration est de nature cyclique et continue, il n'y a pas de point de départ défini. Il s'agit d'un voyage aller-retour, serpentant à travers le Masaï Mara au Kenya, se dirigeant vers le sud dans le Serengeti en Tanzanie et les franges du cratère du Ngorongoro avant de boucler le cercle dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à leur point de départ.

Quand et où aller en Tanzanie pour voir la Grande Migration ?

Les petites pluies commencent vers début novembre. Peu après, fin novembre et décembre, les troupeaux de la migration arrivent depuis le Kenya vers les plaines du Serengeti. Celles-ci se trouvent au sud et à l'est de Seronera, autour de Ndutu et comprennent le nord de la zone de conservation de Ngorongoro. Dispersés à travers ces plaines, les gnous et les zèbres sont partout - se nourrissant des herbes fraîches. Ils restent ici en janvier, février et mars, la plupart des gnous nés dans une courte fenêtre vers février.

Peu à peu, ils se sont répandus vers l'ouest à travers ces plaines, puis vers le mois d'avril, ils commencent leur grande migration vers le nord. Il s’agit de la période des grandes pluies.

En mai, l'ouest de Seronera est au cœur de l’action avec des centaines de milliers d'animaux - rejoints par de nombreux zèbres, gazelles de Thomson et de Grant.

Vers le mois de juin, la migration des gnous rejoint la rivière Grumeti.

La progression continue vers le nord en juillet et août en direction de la rivière Mara, frontière naturelle avec le Kenya.

Quelle est la meilleure chance de voir une naissance ou un bébé gnou ?

Vous devriez partir en safari vers midi. C'est à ce moment que le soleil est à son point culminant et que la majorité des prédateurs sont partis chercher de l'ombre ailleurs dans les plaines. Cela donne aux adorables petits quelques heures seulement pour passer de l'utérus à la marche, de sorte que vous pourriez avoir le plaisir de voir un bébé de quelques heures tenter ses premiers pas instables.

Pourquoi ces animaux sauvages migrent-ils ?

Le consensus scientifique est que la Grande Migration est motivée par la météo. Lorsque les mois secs commencent à épuiser l'approvisionnement en eau et en herbe verte, le troupeau doit se déplacer là où il pleut le plus pour survivre.

Tous nos itinéraires en Tanzanie sont personnalisables à 100%.